Rencontres d'écriture-s à Noyers et Curel : les Petits toits du monde...

les 3, 4 et 5 juin, la Carline sera aux

Petits toits du monde,
à Noyers et Curel (Jabron - 04)

Le poète monte sur les versants boisés de la montagne en renard frileux et rusé, d’en haut, il dévale les pentes enneigées, glisse, dégringole, il n’a pas d’importance, il manque de retenue, il s’écrase, il avale la terre, s’agite dans la boue, il s’enferme dans la masse du jour, il se débat, il ne voit plus le jour, il a la tête en bas, il plonge, il entreprend une plongée au cœur de la pensée, le poète touille.
               Christophe Tarkos, la poésie est une intelligence
c’est dans ce creux de vague, entre deux marées, dans le fragile suspens de nos incertitudes, de nos craintes, de nos espoirs dévalés ou limités ou décalés ou… que nous revenons à la table, à la langue, à la création,
au partage de cela.
on va vers les forêts
on voit le firmament
on court dans la nuit
on est debout sur les toits 

               Eric Sautou, le nom des fleuves, le dé bleu
 

nous avons le bonheur de vous inviter à participer à la 17ème Rencontre d’écriture-s,

les Petits Toits du Monde

qui se dérouleront dans la vallée du Jabron (04) les 3, 4 et 5 juin 2017 
nous y accueillerons dans la joie aux côtés de notre Présidente l’écrivain Julia Billet,
les poètes Anne Calas, Jacques Roman, Erwann Rougé, Christiane Veschambre,
la poète-plasticienne Stéphanie Ferrat,
la photographe Magali Ballet,
le musicien percussionniste Alain Lafuente
nous accueillerons également, et avec grand bonheur,
les éditions isabelle sauvage en présence d’Isabelle Sauvage et de Sarah Clément et,
avec le même grand bonheur,
Propos2éditions en présence de Michel Foissier,
les cahiers du frau en présence d’Odile Fix
les mains en présence de Stéphanie Ferrat,
chacun-e, toutes, tous, éditeur/trice indépendant/e,
travaille sans relâche et avec singularité pour que les textes deviennent des livres et viennent jusqu’à nos mains, nos yeux, jusqu’à l’intime de nos vies…
 soyez les bienvenu-e-sen savoir plus... le site de Terres d'encre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire