Les signatures de la Carline en aoùt

Les signatures du lundi (10h/12h30) vous donneront l'occasion, avant/pendant/après votre marché estival, de découvrir des auteurs que vous connaissez peu/pas/mal...

Découvrez notre programme !


 
lundi 4 Août 2014 : Marcel Kartmann

Né à Paris en 1932, Marcel Jean Kartmann est médecin, sculpteur, photographe. Il dédicacera ses mémoires, dont le titre "Moi aussi je me souviens" est un évident clin d'oeil à Perec ! Certains souvenirs appartiennent à la mémoire collective: le maréchal Pétain, l'occupation, Brassens…
D'autres sont tout à fait personnels à l’auteur : sa brûlure à l'âge de quatre ans , le port de l'étoile jaune…




lundi 11 Août 2014 : Marie-Hélène Prouteau

Après des études supérieures à Paris, elle choisit de revenir à Nantes. Agrégée de Lettres Modernes, elle enseigne dans le secondaire et en IUT. Engagée depuis longtemps dans tout ce qui touche à la lecture, à l’écriture, elle a favorisé dans son enseignement l’échange avec des créateurs venus d’ailleurs. Elle écrit également de la prose poétique et des chroniques littéraires.
Elle est l'auteur de romans, « Les Blessures fossiles » (2008), « Les Balcons de la Loire » (La Part Commune, 2012), « L’Enfant des vagues » (Apogée, 2014).


Lundi 25 aout - Raymond Penblanc
Par le geste inconscient d’un camarade de classe, Pascal, cinq ans, perd un œil. « Œil-de-lynx vient de naître, avec qui il va devoir s’efforcer de vivre en bonne entente. » Dix ans plus tard, Pascal cale son œil valide derrière l’oculaire d’une lunette astronomique. Les étoiles, c’est sa passion avouée, et Sarah son amour secret. Une histoire courte qui finit mal, forcément.
Pas d’envolée lyrique, mais un vocabulaire ajusté, tendu avec rigueur, polissant une œuvre forte et sensible à la fois.
Raymond Penblanc a publié trois romans aux Presses de la Renaissance, des nouvelles et autres textes courts dans une quinzaine de revues. Il présentera les 2 nouvelles qu'il a publiées aux éditions Lunatique: Œil de lynx et Bref séjour chez les morts



 

A bientôt à la Carline !

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire