Rencontre avec Raphaël Imbert jeudi 14 mars à 18h30

La Carline 
reçoit 
Raphaël Imbert,

pour la sortie de son livre 
paru aux éditions François Bourin

Jazz Supreme

jeudi 14 mars à 18h30

Jazz Supreme, musique d'initiés, de mystiques, de prophète ? est le fruit exceptionnel d'une recherche de près de dix ans menée, entre autres, au sein de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) en anthropologie. S'y déploie une histoire secrète du jazz : là où il s'avère qu'une influente franc-maçonnerie noire américaine a initié la plupart des jazzmen – à commencer par Cab Calloway ou Ellington – des années 1920, 1930 ou 1940. Et où il est révélé que l'incantation mystique de John Coltrane s'appuyait sur d'inédites, et musicales, stratégies rituelles. C'est que le jazz est d'abord un acte spirituel, affirme Raphaël Imbert : un art de l'instant pleinement présent.
Raphaël Imbert, 38 ans, est reconnu comme l'un des jazzmen majeurs de sa génération. 
Musicien autodidacte, il poursuit un chemin atypique dans la grande famille du Jazz et des musiques improvisées, artiste et pédagogue exigeant, arrangeur et improvisateur recherché. L’un de ses domaines de prédilection est le spirituel dans le Jazz. 
Sorti en 2008, son album Bach Coltrane, qui croise deux géants que tout semble séparer, a rencontré un remarquable succès critique et public. Il publie aujourd'hui l'album Heavens, Amadeus & the Duke.
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire