coups de coeur jeunesse

La fille corneille, de Bodil Bredsdorff, 
et la tétralogie des Enfants de la baie aux corneilles 
éditions Thierry Magnier 


Au bord de la mer, dans une maison isolée, vivent " la fille " et sa grand-mère.
A la mort de cette dernière, la fille, guidée par des corneilles, part en suivant la côte...

notre avis
Ce n’est pas très nouveau, puisque le premier volume est paru en 2006, mais j’ai envie de vous parler d’une série de romans vraiment touchants et originaux : dans le premier de ces 5 volumes, « la fille », après la mort de sa grand-mère avec qui elle vivait seule au fond d’un fjord, part en suivant un vol de corneilles. Son chemin la mène dans des villages, dans des fermes isolées. Elle croise la misère et la solitude, parfois l’hostilité, mais elle rencontre aussi des compagnons d’infortune ; ainsi se forme une petite communauté prête à affronter l’avenir, et dont on suit les aventures dans les volumes suivants. Ces romans pour ados à partir de 12 ans, traduits du danois, nous font découvrir un monde disparu et exotique qui doit ressembler au Danemark moyenâgeux. L’auteur sait évoquer à merveille les paysages de brumes et nous faire partager les craintes et les espoirs  de ses personnages.



Incroyable mais vrai, texte de Eva Janikovszky, illustrations de Laszlo Réber
éditions la Joie de lire

notre avis
Quelle bonne idée des éditions la Joie de lire que de rééditer ce très bel album paru en Hongrie en 1965, à lire aux enfants à partir de 6 ans. Avec beaucoup d’humour, autant dans le texte que dans les illustrations, un petit bonhomme haut comme trois pommes explique à sa petite sœur Mimi, haute comme deux pommes, la complexité des relations familiales et bien des mystères de la vie. Ainsi il lui apprend, incroyable mais vrai, que des tas de choses se sont passées avant leur naissance ! Et il lui prouve, photos à l’appui, que leurs parents et les parents de leurs parents ont un jour été des enfants ! Petit à petit, Mimi comprend ainsi ce qu’est un parent, que tous les adultes n’ont pas été enfants en même temps et ne peuvent donc figurer sur la même photo, et qu’un jour elle-même sera adulte. La juxtaposition des vieilles photos en noir et blanc et des dessins au crayon de couleur donne un album vivant et original, pour aborder la notion du temps qui passe, très abstraite pour les enfants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire